• Code Stargate - Ch 17

    Chapitre 17 - Jalousie

    Au SGC, Janet essayait de limiter les heures de travail de son amie Sam car même si son état s'était un peu amélioré depuis son arrivée, ça n'était pas encore brillant.

    Mais la jeune femme était têtue et voulait coute que coute trouver un moyen de sauver son nouvel ami. Les deux scientifiques semblaient avoir trouvé leur âme soeur intellectuelle en l'autre. Même Daniel était jaloux, car même si le coeur de Sam battait pour Jack, il était considéré comme son frère au niveau intellectuel. Là, il était relégué au second plan. Il avait l'impression d'être revenu à la fac et de servir d'assistant aux brillants scientifiques qu'il voulait impressionner avec ses théories et son travail.

    Janet sembla remarquer son trouble et décida de lui parler un peu.

    "Daniel, est-ce que tout va bien, tu sembles soucieux ?"

    "Oui, Janet, je te remercie" répondit Daniel avec un faible sourire, alors qu'il s'asseyait au mess, face à elle.

    "Et sinon, tu veux bien arrêter de me mentir ?"

    Daniel leva les yeux de sa tasse de café et plongea dans le regard brun et chaud de son amie. Elle lui souriait pour l'inviter à parler.

    "Tu sais à quel point j'aime notre petite équipe."

    "Oui je sais, vous êtes tous les quatre dans le même cas, c'est ce qui fait sûrement de vous la meilleure des équipes SG !"

    "Hum, sans doute, je ne sais pas. Mais de toute façon, là n'est pas le problème..."

    "Tu te sens relégué au second plan ?"

    "Oui" avoua un peu honteusement Daniel.

    "Ecoute-moi bien" commença Janet, sérieusement. "Sam t'aime comme un frère, même plus que Mark mais là, c'est sa vie qui est en jeu. Elle travaille jusqu'à l'épuisement avec le Docteur Beckett pour qu'ils trouvent une solution à leur problème. C'est en dehors de nos capacités."

    "J'avoue que je n'avais pas vu les choses comme ça."

    "Daniel, tu es un garçon brillant mais pas dans les mêmes domaines. Tu sais parler 23 langues mais Sam peut réciter le tableau périodique des éléments dans son sommeil. Tu sais sans doute beaucoup de choses sur les cultures étrangères et l'Histoire mais Sam sait comment fonctionne la Porte, les vortex et les supraconducteurs..."

    "C'est vrai que j'ignore même ce qu'est un supraconducteur..."

    Janet sourit doucement.

    "Ce qui te gêne, c'est que tu penses qu'elle n'a pas besoin de toi mais je t'assure que c'est faux."

    Janet posa sa main sur l'avant-bras de Daniel et celui-ci lui sourit. L'alarme de la base retentit et les deux docteurs furent appelés peu après en salle de briefing.

    Quand les Docteurs Fraiser et Jackson se présentèrent, ils trouvèrent le Général Hammond, SG3 au grand complet et seulement Teal'c.

    "Où est Jack ?" demanda Daniel, en s'asseyant près de son ami.

    "Il a décidé de partir accomplir une sorte de prophétie !" gronda le Général.

    Daniel ouvrit de grands yeux, il retira ses lunettes, se frotta les yeux.

    "Je vous demande pardon ?"

    Daniel chaussa à nouveau ses lunettes après les avoir essuyées avec son t-shirt.

    "Le Colonel O'Neill a entendu une prophétie, racontée par un des anciens du village : "Un étranger venant d'une planète lointaine viendra demander un jour l'assistance de Cronos. L'étranger devra traverser seul les épreuves le séparant de la Montagne Bleue afin d'y trouver les réponses à ses questions." Donc, il est parti seul en quête de réponse" déclara Teal'c.

    "C'est du délire !"

    "Je suis d'accord Docteur Jackson !" déclara Hammond.

    "On devrait aller le chercher !"

    "Il a refusé mon assistance, Daniel Jackson."

    Daniel était sans voix, il avait du mal à comprendre ce qui avait poussé Jack à partir seul à l'aventure puis Sam Beckett - sous la forme de Carter - entra en salle de briefing et Daniel comprit. Il était parti pour la sauver, les sauver tous les deux. Il était aveuglé par ses sentiments et risquait sa vie pour une hypothétique chance pour la survie de leur amie.

    "Docteur Jackson, avez-vous pu traduire ce que vous aviez promis ?" demanda Sam. Alors Daniel se leva pour lui faire face.

    "Non ! Non je n'ai pas eu le temps parce que je n'ai pas dormi depuis trois jours ! Et là, un nouveau problème vient d'arriver alors non ! Et puis, si vous êtes si intelligent, Docteur Beckett je vous invite à utiliser "Le petit Champollion pour les Nuls" et traduire ça vous-même !"

    "Docteur Jackson !" s'indigna le Général, peu habitué aux mouvements d'humeur de l'archéologue. Il s'emportait certes mais rarement à de telles extrémités.

    Daniel se tourna vers le commandant de la base et demanda à quitter la pièce. Hammond l'y autorisa et il partit au pas de course. Janet esquiva un mouvement, se ravisa mais quand le Général lui désigna la porte avec un signe de tête, elle courut après Daniel.

    L'archéologue bouscula presque Jacob dans le couloir.

    "Daniel ?" demanda l'homme, inquiet.

    "Pas maintenant, Jacob !" dit Daniel en reprenant son chemin.

    Janet le salua brièvement, tout en courant après l'archéologue. Jacob secoua doucement la tête et continua son chemin la salle de briefing. Quand il entra, Teal'c expliquait que la planète avait au préalable été contrôlée par Cronos, ce qui avait fait dire au Colonel O'Neill qu'il devait sans doute y avoir un appareil capable d'aider le Major Carter.

    "Dans quels ennuis est-il encore allé se fourrer Jack ?" demanda Jacob. "Et quel est le problème du Docteur Jackson ?"

    "Je suis en partie responsable pour Daniel" avoua Sam Beckett. "Je ne savais pas que son ami avait été porté disparu et je lui ai mis la pression sur les traductions. Il est inquiet et stressé aussi."

    "Il va s'en remettre mais il tient autant à Jack qu'à ma fille et l'idée de les perdre doit lui être intolérable."

    "J'imagine oui."

    La tension dans l'air était palpable et Hammond se tourna vers son ami.

    "Tu y vas ou j'y vais ?"

    "Où ?" demanda Sam, perdu.

    Jacob se tourna vers lui et lui répondit tristement : "annoncer à ma fille que le Colonel est parti seul en mission."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :